Balenciaga : ce qu’il faut savoir sur cette maison de parfum

Talentueux, le créateur Cristobal Balenciaga l’est jusqu’au bout des doigts. Né en 1895 dans la région basque de l’Espagne à Getaria, il pouvait suivre les pas de son père pêcheur ou de son oncle prêtre. Mais Cristobal a le désir profond et inné de créer des vêtements comme sa mère couturière. Il se lance alors dans l’apprentissage des rudiments du métier.

Luxe et pureté, l’ADN mode Balenciaga

Cristobal Balenciaga commence sa formation en couture dès 1907 à San Sebastián dans la Maison Gómez. En 1919, il ouvre les portes de sa propre maison de couture à San Sebastián. Il la nomme C. Balenciaga. Parmi ses clientes fidèles, il compte l’infante Isabel Alfonsa et la reine Maria Cristina ainsi que plusieurs autres dames de la cour royale.

Son activité prospère très bien. Mais en 1936, il est contraint à l’exil à Paris. L’année suivante, il installe sa boutique à l’adresse du 10 avenue George V. Il présente sa toute première collection de tenues de haute couture qui plaisent et éblouissent tout son public. C’est à juste cause, le créateur utilise les meilleurs tissus offrant un raffinement extrême.

En 1958, le gouvernement français le consacre Chevalier de la Légion d’honneur. Il disparait en 1972 et sa marque s’endort pendant deux décennies. Ce n’est qu’en 1997, à l’arrivée de Nicolas Ghesquière au poste de directeur artistique, que la maison Balenciaga reprend le merveilleux flambeau de son créateur. Elle est rachetée en 2000 par le groupe Gucci, mais elle conserve ses valeurs, c’est ce qui fait l’un de ses points déterminants.

Les parfums Balenciaga, senteurs liées dans le cœur des femmes

Le Dix, le tout premier parfum Balenciaga femme est lancé en 1947. Sa composition aldéhydique iris-violette est unique et élégante. Elle est signée par le célèbre parfumeur Francis Fabron. Apprécié pour son odeur de fleur rare, ce parfum évoque équilibre, douceur, charme et romantisme.

En 1948, le parfum Balenciaga La Fuite des Heures a vu le jour. Ses notes d’ambre, d’anis et son fleuri boisé sont irrésistibles. Son flacon est tout simplement classique. Le parfum Quadrille est lancé en 1955. Il est très connu pour son fleuri fruité composé de notes sensuelles de musc et d’ambre. Ces deux derniers parfums faisaient rêver : ils portent au plus profond d’eux la touche couture unique Balenciaga. Plusieurs autres fabrications ont vu le jour ; il s’agit principalement de :

  • Ho Hang en 1971 ;
  • Cialenga en 1973 ;
  • Rumba en 1988 ;
  • Balenciaga Pour Homme en 1990 ;
  • Talisman en 1994 ;
  • Cristobal en 1998 ;
  • Cristobal Pour Homme en 2000.

Des gammes sensationnelles

La maison Balenciaga ne s’est pas arrêtée en si bon chemin. En 2010, elle conçoit l’une de ses gammes phares qui la propulsent sur le marché de la parfumerie : le Balenciaga Paris avec la très talentueuse Charlotte Gainsbourg comme égérie. Plein de lumière, il offre un mélange de vie et de sombres embrasures.

L’année 2011 marque la sortie d’une nouvelle eau de parfum : le Balenciaga Paris, L’Essence. Mystère liquide, elle est franche et impulsive avec son impulsion boisée et sa vigueur juvénile. En 2012, le parfum Balenciaga Florabotanica est lancé ; l’héroïne de Twilight, Kristen Stewart l’incarne alors. Rosabotanica, parfum Balenciaga femme fleuri appelant tous les sens, est créé en 2014. C’est une merveilleuse composition de plusieurs essences ensorcelantes et troublantes. Cette même année, la maison met en vente un nouveau parfum féminin, sensuel et sophistiqué : le B. Balenciaga qui repose sur une base fraiche de muguet et d’edamame. C’est à la mannequin Anna Evans d’incarner cette douce fragrance. En 2016, B. Balenciaga Intense vient combler le cœur des femmes avec ses notes de têtes végétales et fruitées.

Vous pouvez aussi aimer notre précédent article sur l’immobilier.